L’intelligence du Coeur

L’intelligence du Cœur

Il y a quelques temps, alors que je me faisais accompagnée – et oui, c’est indispensable quand on accompagne soi-même d’autres personnes -, ma thérapeute me dit : « Tu as une intelligence émotionnelle ». Sur le coup, je n’ai pas bien perçu ce qui se cachait derrière cette phrase, mais j’ai ressenti qu’elle résonnait juste pour moi et qu’elle était une information importante pour encore mieux comprendre comment je fonctionne. J’ai eu l’envie d’aller voir d’un peu plus près ce que cela signifiait et pourquoi cela me touchait.

 

 

Nous avons tous plusieurs formes d’intelligence, dont l’intelligence intellectuelle – mesurée par le QI -, et l’intelligence émotionnelle« Alors que le quotient intellectuel est peu modifiable par l’expérience ou l’éducation, les aptitudes émotionnelles s’acquièrent et se développent. » – Marie-Sylvie Dionne, coach professionnel

 

Prendre conscience de notre intelligence émotionnelle, nous permet de reconnaître nos émotions – à travers notamment les sensations ressenties dans notre corps -, de les accueillir et de choisir ce que nous voulons en faire. Il n’y a pas d’émotions dites « négatives » dans le sens où elles ont toutes un message à nous faire passer, le but étant de ne pas se laisser envahir et d’en décoder la signification pour les faire évoluer, les mettre à notre service, les transmuter – pour cela la sophrologie fait partie des outils, qui utilisés en Conscience aident à évoluer vers davantage de sérénité.

 

Laisser parler son cœur permet d’être vrai avec soi-même et avec les autres

 

Pour faire court – comme dit une amie -, il s’agit de descendre de sa tête, dans son cœur. L’intelligence émotionnelle est spontanée, immédiate, grâce à elle, on SAIT sans avoir besoin de réfléchir. C’est instinctif ! Et plus nous sommes à l’écoute de cette intelligence intuitive, plus elle s’affine, s’installe, s’exprime et nous guide.

 

 

Développer notre intelligence émotionnelle demande à être présent à soi, à l’écoute de notre corps, de nos ressentis, nécessite de se faire confiance aussi et de prendre en compte ce que l’on a perçu, pressenti, « deviné »… et bien souvent, cela nous est confirmé peu de temps après.

 

Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas

 

Nous sommes dans une société où le savoir, l’intellect, les diplômes sont mis en avant pour justifier de nos capacités, de notre technicité, de notre légitimité à exercer telle ou telle profession ou activité. Sauf que… ça n’est pas, à mon sens, l’unique condition à un épanouissement personnel, professionnel et relationnel. Le savoir ETRE est tout aussi essentiel que le savoir FAIRE.

 

 

On peut être bardé de diplômes et s’estimer très performant dans son domaine, mais sans une once d’empathie et d’intérêt pour l’autre, ces compétences risquent de rester stériles, ou au mieux de se heurter à des nombreuses difficultés quant à l’exploitation et à la transmission qui peuvent en être faites.

 

Mme ou M. « je sais tout » aura rapidement une conversation ennuyeuse dont nous allons vite décrocher, alors qu’une personne qui parle avec le Cœur saura capter l’attention de son ou ses interlocuteurs, son discours étant porteur d’humanité.

 

Dernièrement, j’ai fait une conférence au cours de laquelle je partageais les compréhensions, les voies de guérisons et les libérations qui s’étaient opérées lors d’un précédent stage de Tantra. Je me suis sentie émue d’en parler devant un public et j’ai pu constater que mon émotion se reflétait dans le regard d’un certain nombre de mes auditeurs. L’authenticité et l’humanité touchent plus sûrement que de grandes palabres théoriques, parce qu’elles viennent toucher l’intime, le sensible.

 

 

Vous trouverez d’autres informations – voir bibliographie en bas de page – sur l’intelligence émotionnelle ou intelligence du cœur, mais je reste persuadée que de VIVRE l’expérience, l’émotion, en conscience, sera autrement bénéfique pour avancer sur notre chemin, que de lire des écrits.

Il en est de même pour les ateliers de Tantra que je propose dans le cadre de Divine Essence. Nous pouvons lire des tas de livres sur le sujet, mais rien ne remplace l’expérimentation à travers le corps, les sensations, les émotions. Pouvoir poser des mots sur le vécu et les partager avec un partenaire ou au sein du groupe dans les temps de paroles, aide à l’intégration, surtout si l’on s’autorise à parler avec le cœur. De plus, l’énergie d’Amour Universel présent dans les stages de Tantra Divine Essence, ouvre le Coeur et permet de transcender les peurs en Amour – c’était la thématique du dernier atelier intitulé Coeur Conscience Confiance.

 

 

L’intelligence émotionnelle vient toucher les différents aspects de notre vie. On considère :

L’intelligence intime : il s’agit du rapport à soi, la connaissance de soi, la compréhension de nos propres émotions, permettant d’exploiter nos atouts, nos dons, nos aptitudes (y compris intellectuelles), notre intuition

L’intelligence sociale : c’est le rapport aux autres, ce qui permet de comprendre notre entourage, nos interlocuteurs, à travers notre capacité à capter leurs sentiments et leurs points de vue et à éprouver un intérêt réel pour leurs préoccupations

Il devient alors possible d’inspirer et d’accompagner des groupes, quand on a pris préalablement le temps d’y poser une intention bénéfique pour Tous.

L’intelligence existentielle : il s’agit du rapport à la vie, la capacité à la rendre plus agréable et harmonieuse, et à donner sens à ce que nous vivons et à ce que nous choisissons de vivre

 

L’intelligence émotionnelle est un art d’être. Comme tous les arts, celui-ci est très précieux, non seulement pour la qualité de la vie personnelle et professionnelle, mais aussi pour le développement d’une société responsable et fondamentalement plus humaine. » – Marie-Sylvie Dionne, coach professionnel

 

 

Et si nous nous autorisions à nous laisser guider par notre intelligence du cœur… nos vies prendraient sans doute un tout autre cours…

De tout Coeur
Isabelle Costo
Divine Essence

Si vous souhaitez partager cet article, vous pouvez bien évidemment le faire, dans son intégralité, et en citant clairement l’auteur et le site source de l’article : Cet article a été écrit par Isabelle Costo pour le site Divine Essence  www.divineessence.fr

Merci à Vous.

 

Bibliographie :

L’intelligence du cœur d’Isabelle Filliozat – 1997 Les émotions sont notre langage commun. Aujourd’hui, pour réussir, nos capacités à gérer nos émotions comptent autant qu’un QI élevé et des compétences techniques.

L’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman – 1995 – Aujourd’hui, après une longue enquête, Daniel Goleman se penche sur les vraies raisons de la réussite professionnelle ; ce ne sont ni le QI, ni les diplômes, ni l’expertise technique, mais bien l’intelligence émotionnelle.

 

2 réactions sur “ L’intelligence du Coeur ”

  1. André HOUGUET Réponse

    Merci beaucoup Isabelle pour ce bel article.
    Je me sens en phase avec tout ce que tu as écrit. Je n’aurais pas su l’exprimer si bien. Tu as une très belle plume.
    À bientôt,
    Cœurdialement,
    André

    • Isabelle costo Auteur ArticleRéponse

      Merci André, je suis heureuse que mes mots te touchent et que tu te sentes en accord avec ce qu’ils expriment.

      L’intention du Coeur permet de se comprendre et de communiquer sur « la même longueur d’ondes ».

      Au plaisir,
      De tout Coeur,
      Isabelle ~ Divine Essence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *